Aucune candidature pour le casino de Saxon n’a été déposée

saxon casino saxon casino

Le projet de relance du casino de Saxon ne verra finalement pas le jour. Situé dans le canton du Valais, ce magnifique établissement fût un casino Partouche entre 1994 et 2002, mais n’a plus été exploité comme tel depuis. Alors que les casinos en ligne prennent de plus en plus d’ampleur, la commune se réjouissait de la présence d’un tel projet. Cela aurait constitué une belle activité économique pour Saxon et aurait permis d’attirer de nombreux touristes, mais leurs espoirs ont malheureusement pris fin depuis l’annonce de l’abandon du projet.

La présence initiale d’un projet de relance du casino

Au début de l’année 2022, la commune de Saxon avait voté, lors d’une assemblée primaire extraordinaire, la vente d’une parcelle indispensable au projet de relance du casino. Cette décision a pu être prise grâce à une courte majorité, donc bon nombre de personnes n’étaient pas favorables à ce projet.

C’est Monsieur Christian Constantin qui était à l’origine du projet. Mais la vente de la parcelle à cet homme était conditionnée à l’obtention d’une concession. C’est le Conseil fédéral qui distribue un nombre déterminé de concessions, pour une durée de 20 ans. L’obtention d’une concession est l’élément indispensable à l’ouverture d’un établissement de jeux terrestre en Suisse.

"L’obtention d’une concession est l’élément indispensable à l’ouverture d’un établissement de jeux terrestre en Suisse."

Depuis 2010, la commune, qui a racheté les lieux en 2008, loue l’établissement à une entreprise. Cette dernière a fait de l’ancien casino un centre de divertissement, puisqu’elle y a créé deux salles de spectacles, une discothèque, un restaurant et elle en a fait les locaux de l’école de croupier « Casino Formation ». L’établissement n’est donc pas à l’abandon et continuera à priori d’être exploité de la sorte.

machine à sous machine à sous

L’abandon du projet faute de concession

Le président de Saxon, Christian Roth, a annoncé la semaine dernière aux citoyens qu’ « aucune candidature pour le casino de Saxon n’a été déposée ». C’est donc la fin d’un suspense, qui était déjà bien entachée par le communiqué de la Commission fédérale des maisons de jeu. Publié à la mi-novembre, celui-ci annonçait le dépôt de 3 dossiers valaisans, pour seulement 3 concessions disponibles, mais Saxon ne figurait pas parmi ces dossiers.

Il ne faisait donc que peu de doutes que le projet allait tomber à l’eau. Pourtant, aucune des parties du dossier n’a encore confirmé la fin du projet, ce qui est plutôt étonnant. Lésée par l’abandon de ce projet, la commune a débuté les démarches pour reprendre possession de sa parcelle et compte même demander un dédommagement à Christian Constantin, qui a pu profiter du terrain depuis la fin janvier.